Les auteurs

Le texte

Nicolas Graner est né en 1962. Ingénieur informaticien, il exerce pendant 20 ans différents métiers dans le domaine de l’informatique : professeur, chercheur, ingénieur système. Puis il se reconvertit dans la vulgarisation scientifique, activité qu’il exerce aujourd’hui au sein de l’Université Paris-Sud à Orsay (91).

Passionné depuis l’enfance par les jeux de, sur, et avec les mots, il rejoint en 1996 la « liste oulipo », un groupe d'internautes qui gravite autour de l’Ouvroir de Littérature Potentielle. Il y écrit des centaines de textes respectant des formes et des contraintes classiques ou originales. Avec six autres « oulipotes » il publie un recueil d’exercices de styles inspirés d’un poème de Gérard de Nerval (Je suis le Ténébreux, éd. Quintette, 2002) dont ils donnent des lectures théâtralisées dans différentes régions de France.

Harmoniques est sa première oeuvre écrite pour la scène.

La musique

Valentin Villenave est pianiste, professeur et compositeur. Né à Paris en 1984, il suit des études littéraires supérieures (avec un penchant pour le latin et la sémiologie) mais aussi un cursus musical qui l’amène à poursuivre une activité de pianiste (et poly-instrumentiste occasionnel), d’accompagnateur, d’improvisateur (du continuo baroque au jazz) et de récitaliste. Depuis 2002 il enseigne également le piano et la formation musicale, mais aussi l’écriture et l’informatique, tout particulièrement les logiciels Libres.

Outre un abondant répertoire pédagogique de plusieurs centaines de partitions et de nombreuses musiques d’illustration (pour la scène et l’écran), il a rédigé des pièces instrumentales et vocales de plus grande envergure ; son premier opéra Affaire étrangère, sur un livret co-écrit avec l’auteur de bande dessinée Lewis Trondheim, a été créé en 2009 par l’Opéra national de Montpellier.

Dans une démarche expérimentale et ludique, il a fondé en 2011 le collectif de compositeurs Oumupo (Ouvroir de Musique Potentielle), avec lequel il présente des concerts et exposés tous-publics en région parisienne et en province (Bibliothèque nationale de France, Palais de la découverte,…).

À son activité d’écriture musicale s’ajoute un abondant corpus d’articles de théorie et de vulgarisation, sur l’écriture actuelle ainsi que sur l’histoire des langages musicaux. Il anime également des conférences de médiation et culturelle abordant l’histoire et la théorie de la musique de façon amusante.